HD Seat 25 (2017) | Download mp3 | 42. Duke Dumont Ft Gorgon City Real Life mp3
Menu
Donnez votre avis

HistoVec : éviter les arnaques avec les véhicules d’occasion

Sophie Garrigues - jeudi 8 novembre 2018 - 10:43
HistoVec : éviter les arnaques avec les véhicules d’occasion
C’est tout nouveau : le ministère de l’Intérieur développe une plateforme officielle pour connaître l’historique d’une voiture d’occasion avant un achat ou une vente. Pratique non ?

Vous envisagez de changer de voiture ou de revendre la vôtre pour passer à un autre mode de transport ? Classez dès maintenant HistoVec dans vos favoris. Ce service en ligne est proposé par l’État dans le cadre d’une mesure visant à mieux protéger les acheteurs. Il s’adresse aussi aux revendeurs, aux professionnels, et aux utilisateurs de plateformes de location de voitures entre particuliers. Et bien sûr, il est gratuit.


Rassurer les acheteurs… et acheter en confiance

Le principe du site HistoVec est très simple. En tant que vendeur, il suffit de remplir un formulaire pour générer un rapport sur l’auto mise en vente. Le document délivre de nombreuses informations : données d’immatriculation, date de mise en circulation, nombre de propriétaires précédents, antécédents de sinistres, déclaration de vol, import, caractéristiques techniques… bref, un historique complet. Les données sont garanties fiables et officielles car directement issues du SIV (système d’immatriculation des véhicules). L’autre avantage mis en avant par la plateforme est sa confidentialité : seuls les propriétaires des voitures peuvent décider de créer un rapport et de le transmettre à des acheteurs ou clients potentiels.

Et côté acheteur, comment ça se passe ? Il suffit de contacter le propriétaire du véhicule pour lui demander de transmettre le rapport HistoVec. Idéal pour comparer plusieurs autos et faire son choix en toute sérénité.

Bon à savoir : HistoVec est encore en bêta et il est possible de constater quelques bugs avant sa sortie en version définitive d’ici la fin de l’année.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Djaffa1